Glorieux printemps T.1

Éditeur POW POW
Collection : Glorieux printemps
Paru le
Papier ISBN: 9782924049037
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 5 à 14 jours

Émilie n'a d'yeux que pour la nuque de Raphaël, mais c'est plutôt l'excentrique Antoine qui la suit partout. Pendant ce temps, Micheline est folle des beaux mollets de son âme sour, et Mathieu observe de très loin la trop parfaite Andréanne. Bref, vous voyez le genre.

Les libraires craquent

  • Les incontournables d'avril 2012 par la librairie Monet

    L’origine de Glorieux printemps, première œuvre de longue haleine d’une jeune auteure québécoise, est tout aussi anecdotique que son récit : en effet, n’ayant pas pu accéder à l’université de son choix, Sophie Bédard a décidé de prendre une année sabbatique où elle a soi-disant perdu son temps à faire de la bande dessinée… Au contraire, j’affirme que ces heures étaient bien utilisées puisque cette petite bande dessinée qui raconte le quotidien de quatre adolescents est tout à fait délicieuse ! Les dialogues, les situations et même le style de dessin évoquent avec justesse le souvenir des années ingrates que nous avons tous passées dans une polyvalente. J’espère que plusieurs ados liront ce petit bijou… - Isabelle Melançon

  • Nos meilleurs vendeurs en 2013 - Catégorie Bandes dessinées - Ados - Auteurs québécois par la librairie Monet

    10e position au palmarès des meilleurs vendeurs 2013 - Catégorie Bandes dessinées - Ados - Auteurs québécois

  • Agréables souvenirs! par la librairie L'Écuyer

    J'ai lu le premier tome de cette bande dessinée, et j'ai aussitôt été charmée!
    Il m'a fallu lire immédiatement le 2e, puis, sans plus attendre le 3e tome!
    Des textes vivants, des personnages touchants, un style de dessin simple et efficace.
    Offrez-le sans hésiter!

    par Dominique, librairie L'Écuyer


  • Commenté dans la revue Les libraires par Shannon Desbiens, librairie Les bouquinistes

    Je suis heureux d’avoir fait la découverte de la jeune maison
    d’édition Pow Pow, mais surtout des bédéistes qui y publient.
    Sophie Bédard fait partie de ces derniers. Dans un premier
    tome d’au moins 150 pages, elle nous présente Émilie
    Cousineau, une adolescente un peu grognonne qui est
    fréquemment dépassée par les événements. Amoureuse de
    la nuque d’un collègue de classe, elle est malheureusement
    courtisée par un excentrique qui la suit partout. Sa copine Mimi
    se place dans des situations embarrassantes où Émilie se voit
    contrainte d’agir pour aider son amie. Bref, Sophie Bédard
    dépeint l’adolescence tumultueuse d’une jeune fille à laquelle on s’attache très vite.
    J’ai bien hâte au second tome pour connaître la suite de l’histoire.

Les libraires vous invitent à consulter

Cinq livres du redoux

Par publié le

En ce dernier droit hivernal, il est bien légitime d’espérer le retour du printemps. Pour déjà le faire apparaître, voici quelques univers évocateurs qui peuvent nous y aider.   Glorieux printempsSophie Bédard (Pow Pow) « L’origine de Glorieux printemps, première œuvre de longue haleine d’une jeune auteure québécoise, est tout aussi anecdotique que son récit : en effet, n’ayant pas pu accéder à l’université de son choix, Sophie Bédard a décidé de prendre une année sabbatique où elle a soi-dis

Finalistes Bédélys

Par publié le

Je ne sais pas si vous l’aviez remarqué mais il me semble que la bande dessinée, longtemps considérée comme le sous-fifre de la littérature, est en plein essor. Par la richesse de ses œuvres, elle a réussi à redorer son blason et les plus médisants n’ont pu que se raviser devant autant d’œuvres qualitatives. L’organisme Promo 9e art a quant a lu compris depuis belle lurette la primauté du genre puisqu’elle lui décerne, maintenant depuis 14 ans, les Bédélys, prix qui récompense le meilleur de ce

Bédéis Causa : à qui les honneurs?

Par publié le

Le Festival de la bande dessinée francophone de Québec, qui se tiendra en même temps que le Salon du Livre, soit du 10 au 14 avril prochain, remet chaque année son Bédéis Causa, prix qui récompense les artistes du 9e art. Voici les finalistes : Prix Réal-FillionAuteur québécois, scénariste ou dessinateur, s’étant le plus illustré avec son premier album professionnel- Sophie Bédard, pour Glorieux printemps t. 1 (Pow Pow)- Isabelle Arsenault et Fanny Britt, pour Jane, le renard et moi (La Pastèqu

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres