Le droit du plus fort : nos dommages, leurs intérêts

Éditeur ECOSOCIETE
Paru le
Papier ISBN: 9782897194079
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782897194093
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782897194086
Offrir en cadeau numérique
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 5 à 14 jours

Cet essai est né d'une expérience vécue. Il ne prend pas pour autant la forme d'un témoignage. Il ne s'agit pas non plus de rouvrir, par les voies détournées de l'écriture, deux procès que des règlements hors cour auraient laissé inachevés. Si l'affaire Noir Canada mérite d'être soumise à l'analyse, c'est en tant qu'elle est symptomatique de la violence sociale qui s'exerce par le dispositif judiciaire et qu'elle nous donne à voir, sous une forme paradigmatique, le rôle stratégique joué par le droit dans la cartographie contemporaine des rapports de pouvoir et de domination. Elle fonde ici la genèse d'une réflexion sur les perversions et les torsions d'un droit organisant la suspension de la justice au service des fins les moins irréprochables, d'un droit de la sortie du droit, d'un droit du plus fort.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Marc-André Lapalice, librairie Pantoute

    Dix ans après les poursuites intentées contre l’ouvrage Noir Canada par les minières canadiennes Barrick Gold et Banro, Anne-Marie Voisard revient sur les conséquences juridiques, politiques et sociales de cet événement. S’appuyant sur Foucault et Bourdieu, la sociologue analyse le droit comme dispositif de pouvoir au service des puissants. Elle montre comment, en favorisant les ententes à l’amiable de litiges, l’institution judiciaire laisse le citoyen à la merci de ceux qui ont les moyens de mobiliser la procédure à leur avantage. Au-delà de la censure visant à interdire un discours, l’affaire Noir Canada révèle en quoi la privatisation du droit participe à dépolitiser des enjeux qui devraient être discutés publiquement, comme les crimes de sociétés canadiennes à l’étranger.

Les libraires vous invitent à consulter

Annonce des finalistes du Prix des libraires du Québec 2019

Par publié le

Le 14 novembre dernier, les cinquante-deux titres constituant la liste préliminaire du Prix des libraires du Québec nous avaient été révélés. Le 31 janvier, à la librairie Paulines à Montréal, l’annonce des vingt-quatre titres finalistes a été faite, en même temps que celle du nouveau porte-parole, Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques, qui s’est fait un plaisir d’animer la soirée de dévoilement. À partir de maintenant, tous les libraires du Québec sont invités à voter pour leur favori dans chacune

Prix des libraires du Québec 2019 : la liste préliminaire est révélée

Par publié le

Après que les finalistes de la catégorie Jeunesse du Prix des libraires du Québec aient été dévoilés plus tôt aujourd’hui, voilà que la liste préliminaire des quatre catégories adultes a été annoncée. Eric Simard, copropriétaire de la librairie Du Square à Montréal, auteur, éditeur et membre du conseil administratif de l’Association des libraires du Québec (ALQ), qui est à l’origine de la création et de l’organisation du prix, en a fait la présentation au Salon du livre de Montréal. Au menu, de

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres