Marie-Hélène au mois de mars

Collection : HORS COLLECTION
Paru le
Papier ISBN: 9782923896625
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 5 à 14 jours

Alors que paraissait la première édition du roman Marie-Hélène au mois de mars, Maxime Olivier Moutier se demandait s'il n'aurait pas mieux fait de le garder dans ses tiroirs. C'est toutefois ce premier roman qui, après le succès de ses recueils de récits Potence Machine (Triptyque, 1996) et Risible et noir (Triptyque, 1997), a poussé la critique à l'élever au rang des écrivains majeurs. Sous l'appellation frondeuse de « roman d'amour », Marie-Hélène au mois de mars détaille le séjour dans l'aile psychiatrique d'un homme dont la tentative de suicide a échoué. Au milieu des fous qui hurlent et entre deux doses de somnifères, le narrateur fait le récit des événements ayant mené à son internement. Un soir de mars, la femme aimée le trahissait. Un jour plus tard, elle lui sauvait la vie. De l'écriture acide émerge une haine dont les contours tranchants révèlent un amour prégnant et destructeur. Dans le cabinet de la psychiatre, à la cafétéria, dans les couloirs arpentés par des hommes et des femmes perclus de détresse, les jours passent, tous pareils et tous menés par un même désir : celui de mourir. Bientôt, le narrateur ressuscitera une histoire familiale où se terre peut-être le germe de sa douleur. Près de vingt ans après sa parution, la modernité de Marie-Hélène au mois de mars ne se dément pas. L'écriture y est franche, subversive, déconcertante. Il s'agit d'une oeuvre marquante de la littérature québécoise ; un roman dur et nécessaire.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres