Repenser la nation : l'histoire du suffrage féminin au Québec

Éditeur REMUE-MENAGE
Paru le
Papier ISBN: 9782890916500
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782890916524
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782890916517
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

Hormis quelques hauts faits, l’histoire de la lutte pour le droit de vote des femmes au Québec nous est largement inconnue. Qui sait que des femmes votaient au Bas-Canada au début du XIXe siècle? Qui sait qu’elles ont perdu ce droit après les Rébellions de 1837-1838, pour ne le regagner que cent ans plus tard au terme d’une âpre lutte? Les autorités politiques et religieuses étaient fermement résolues à exclure les femmes de l’espace public: si celles-ci y entraient, elles délaisseraient leur rôle d’épouse et de mère, menaçant l’édification d’une société distincte, française, blanche et catholique. Dès lors, en refusant le statut de citoyennes aux femmes, on croyait affirmer une différence culturelle, et ainsi, se distinguer du reste du Canada.

Repenser la nation est le premier ouvrage entièrement consacré à la tumultueuse histoire de l’affranchissement politique des Québécoises au XXe siècle. Non seulement il revisite cette bataille, sans oublier les femmes qui ne voulaient pas du vote, mais il s’attarde aux combats menés au nom de la liberté, de la justice et de la démocratie par divers groupes de femmes au fil du siècle, y compris par les femmes des Premières Nations. Il considère les décennies après le vote, alors que les femmes ont fait leur entrée en politique active, jusqu’à l’atteinte toute récente de la parité, offrant la synthèse la plus complète à ce jour sur cette question.

Denyse Baillargeon nous invite à bien plus que revivre l’histoire de l’accession des Québécoises au droit de vote: elle offre une fine compréhension de la lutte des unes, de la résistance des autres. Même quand on croit tout savoir, on apprend encore ! – Josée Boileau

Denyse Baillargeon est professeure retraitée du Département d’histoire de l’Université de Montréal. Elle est l’auteure de plusieurs livres dont Un Québec en mal d’enfants (2004) et Ménagères au temps de la Crise (1991).

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres